Recherche

Monnaie Locale Complémentaire du Pays Marennes-Oléron

Donner du sens à nos échanges

Assemblée Générale Constitutive

 

Notre projet se construit petit à petit. La prochaine étape sera la constitution de l’association qui gèrera la monnaie locale.
Pour cela nous vous donnons tous RDV le Jeudi 16 février au Foyer Louis Colin à Dolus, afin de constituer une association  du nom de CERES – Concertation Écologique rythmé par l’Economie Solidaire.  Lors de cette réunion, il sera présenté l’objet de l’association, la charte et ses statuts. Cette réunion est ouverte à ceux qui souhaitent s’investir dans ce projet pour consommer et dynamiser l’économie locale.
Rendez-vous jeudi 16 février à 18h30 au Foyer Louis Colin (derrière la mairie) à Dolus.
Ordre du jour:
– présentation de l’association et de son objet,
– présentation du nom de l’association et de son siège social,
– présentation des statuts de l’association,
– adoption des statuts,
– élection des membres dirigeants,
– pouvoirs en vue des formalités de déclaration et de publication de l’association,
– fixation du taux des cotisations,
– questions diverses.
Publicités

Compte rendu de réunion

Compte rendu des 23 novembre et 8 décembre 2016

Rappel de là où nous en sommes :

=> La Charte est rédigée et a été acceptée par tous
=> Les statuts de notre future association sont finalisés et devront confirmés lors de la prochaine réunion par les quatre membres fondateurs.

Le 23 novembre 2016 :

Rencontre avec Adrien Chaudot (Economiste)

Discussion : prise de conscience/existence des 2 grands objectifs de la MLCC :

1- révolutionner l’économie (l’intérêt est qu’un maximum de personnes utilise la monnaie).

2- éthique et solidaire

Le premier objectif sous entend avoir un grand nombre de prestataires, pouvant notamment inclure la grande distribution.. Ce qui n’est pas vraiment l’issue envisagée par les fondateurs.

Questionnement sur la fonte de la monnaie :

– permet de faire circuler la monnaie voire d’obtenir un peu d’argent pour le fonctionnement de l’association mais aussi envisager de soutenir des projets solidaires et participatifs via la mise en place de micro-crédits (intérêt : pouvoir prêter directement de l’argent).

La possibilité de mise en place de micro-crédit via les bénéfices qui pourraient être engendrés, sera examinée par la suite, en fonction de l’évolution de la MLCC.

Le 8 décembre 2016 :

Confirmation du fait que l’objectif de notre monnaie sera éthique et solidaire.
Création d’une garantie pour les consommateurs/ d’un label local et solidaire sur notre territoire.

Souhait d’un projet « citoyen » dont la dynamique sera ascendante.

Concernant la fonte, on a émit la possibilité qu’il n’y en ait pas. L’argent devra circuler et pour cela il est envisagée une forte sensibilisation plutôt qu’une fonte qui pourrait être contraignante pour les adhérents.
Peut-être à envisager par la suite, fonte sur un an ? Dans ce cas, la procédure devra être simplifiée.

Certaines caractéristiques de la monnaie ont été envisagées :

– Définition des coupures, billets de : 1 ; 2 ; 5 ; 10 ; 20 ; (50 peut être à créer par la suite..)

– Illustrations selon les 3 grandes thématique définis au sein de la Charte ; exemples :
=> les billets de 1 et 10 pourraient se référer à la thématique « Citoyen » : illustrations du travail en équipe/deux personnes portant un boyard ; illustrations de mains dans la mains ; …
=> les billets de 2 et 20 pourraient se référer à la thématique « Culturel » : illustrations de sites emblématiques du territoire.

=> les billets de 5 et 50 pourraient se référer à la thématique « Patrimoine naturel » avec illustrations de paysages/faune et flore emblématique du territoire.

Pour la prochaine réunion :

– Se mettre d’accord sur la fonte

– Concernant la monnaie, confirmer les caractéristiques envisagées et réflexion sur les points non abordés (taille de la monnaie, couleur(s), prévention contre la fraude, fond de réserve,…)

Novembre … le mois de ESS

C’est plus de 2000 événements organisés lors du mois de l’Economie Sociale et Solidaire en France. Le mois de novembre est depuis 7 ans un temps fort de solidarité et de rassemblement.

Il poursuit trois objectifs :

  1. Promouvoir l’ESS auprès du grand public;
  2. Renforcer le sentiment d’appartenance des acteurs de l’ESS
  3. Accroître la visibilité de l’ESS auprès des institutions et des décideurs

Au programme : conférences, ciné débats, ateliers, colloques, manifestation de sensibilisation … sur les thèmes de l’ESS comme l’achat responsable ou l’épargne solidaire.

http://www.lemois-ess.org/accueil-decouverte/p2.html

Objectif 2017 : Donnons du sens à nos échanges

Notre future monnaie avance et le fait savoir suite à cet article paru dans le Littoral.

Nous venons de choisir le nom de l’association : C.E.R.E.S.

comme : Concertation Ecologique Rythmée par l’Economie Sociale

Compte rendu réunion 2 Juin 2016

1. Tour de table

Accueil de J.M Blanchard, artiste peintre, qui fait également partie des « incroyables comestibles » (qui n’est pas une association loi 1901).

2. Sollicitations

– Présence de la future association lors des 4 ans de la Bigaille (dimanche 5 juin, à Marennes).

– Messidor, qui aura lieu le 18 et 19 juin à Aytré
=> Présentation de l’association en construction.
Informations : Installation sur place à partir de 9h30 (départ 8h30 d’Oléron).
Ouverture de la manifestation : 10h-19h
Prévoir notamment :
– de l’eau ! (de quoi boire et manger)
– Plusieurs copies de la Charte
– Des bulletins pour que les gens intéressés puissent être informés des prochaines réunions et avancées de notre future association.
– Un carnet de notes (pour noter les remarques/contacts…)
– Créer une boite à idées ( ??)

– Pas de réponse du journaliste du Littoral… à relancer !

3. Cadre légal

– Questionnement et discussion autour de « la fonte » (nécessité ? intérêt ?)
=> Sujet à approfondir lors d’une réunion ultérieure.

Reprise du cadre légal lors de la prochaine réunion.

4. Divers

Concernant les adhésions, il a été évoqué le fait d’adhérer librement (= prix libre) avec un minimum selon les catégories.

Trois catégories ont été retenues : – les particuliers
– les associations
– les professionnels

Le montant minimal pour chaque catégorie sera fixé par la suite.

 

Le rendez-vous citoyen de la transition

 

Il y a 40 ans, en lançant Prairial, la Ville d’Aytré était clairement à l’avant-garde. Il s’agissait alors de combiner action militante et vente de produits bio. Pour Alain Tuilière, « ce concept de foire écologique n’est plus aussi pertinent que par le passé. Trouver du « bio », c’est désormais très facile. Nous vivons dans un monde en transition et il faut en tenir compte ». Une réflexion s’est engagée entre les élus municipaux, les associations et les citoyens et les idées n’ont pas manqué !

La municipalité d’Aytré a tenté de semer des idées écologiques depuis 40 ans, Messidor est l’occasion de passer à la vitesse supérieure dans notre engagement citoyen et écologique, en récoltant toutes ces graines d’idées pour nous permettre de mieux les semer à nouveaux. D’une foire écologique et bio, ce sont tous les champs qui vont être abordés pour que nous puissions contribuer ensemble, à ce que les prochaines générations héritent d’une planète habitable. Dans le droit fil de la COP 21, et même au delà, Messidor restera une fête, qui gardera un caractère révolutionnaire puisque novateur et sera celle de la transition citoyenne et de la société. L’enjeu comprend les considérations écologiques bien sûr, mais englobe les aspects sociaux et économiques.

…  http://www.aytre.fr/Vie-quotidienne/18-19-juin-Messidor-la-fete-citoyenne

Compte rendu Réunion 21 avril 2016

1. Retour des groupes de travail :

Ecriture de la Charte (Vanessa et Laure)
– Présentation d’une ébauche de la Charte de l’association (synthèse des valeurs énoncées lors des réunions précédentes).

=> Présenter le préambule plutôt sous forme de tableau. Simplifier certaines expressions pour être compréhensible du grand public. Discussion sur la notion de « respect du Droit de l’environnement/de la législation (attention à la formulation pour ne pas « faire peur ») prenant notamment en compte les aspects : réduction des déchets/pollution et gestion de l’eau/réduction de la consommation d’énergie.

Fonctionnement de l’association : les statuts (Raphaël)
– Retour sur l’écriture des statuts, discussion et présentation d’un projet pour la prochaine réunion.

2. Sensibilisation/Communication :

– « Messidor » le nouveau rendez-vous citoyen de la transition, à Aytré le 18 et 19 juin 2016 : Manifestation où il est proposé aux membres de tenir un stand (gratuitement) sur le thème de la monnaie locale (Occasion d’échanger et notamment de nous faire connaître).
Un peu d’info sur le sujet : http://www.aytre.fr/Prairial-devient-Messidor
=> Unanimité sur le fait que notre future association doit être présente lors de cette manifestation.
=> Voir qui serait disponible ces jours pour y aller : Isabelle, Vanessa, Raphaël et Laure semblent disponibles ; à confirmer par la suite.
=> Se renseigner sur d’éventuels « packs communication » disponible auprès d’associations ou en ligne.

– Il a été proposé à Raphaël de rédiger un article pour le site internet « Saint-Denis se raconte » (http://www.stdenisseraconte.com/) sur la thématique de la monnaie locale (où il informera également les citoyens de notre actuelle démarche).

– Isabelle propose que la future association organise une projection du film « Demain » suivi d’un débat/stand d’information/sensibilisation. Eventualité d’organiser un événement sur plusieurs jours.

3.Divers :

– Retour sur les projets de noms pour l’association :
= « MLCPMO » (= Monnaie Locale Complémentaire du Pays Marennes Oléron), « Le couteau ».

– Retour sur les projets de noms pour la future monnaie :
= « Le Boyard », « La Churette », « la Simouche », « la Rabale ».

– Il a été évoqué la possibilité de se réunir dans un autre lieu pour nos réunions de travail (Possible au bar le Bus-Stop à Saint-Pierre ; Bar l’Annex au Château ; S’informer auprès de M. Tranchant pour Marennes).

Compte rendu Réunion 6 avril 2016

Accueil de Vanessa.

  1. Concernant le nom « Boyard » et informations INPI

– Fonctionnement INPI : pour déposer un nom, il faut appartenir à l’une des deux listes (Services ou Produits). Au sein de ces listes, il existe plusieurs classes dont notre monnaie locale pourrait s’inscrire mais souhait-on réellement inscrire notre monnaie locale à l’INPI ?

– Réflexion sur d’autres noms car le nom « Boyard » peut être un avantage (visibilité) mais aussi un inconvénient (attention aux amalgames) ; avec par exemple « La Churette » (outil servant à détroquer les huitres).

– Réflexion sur la durée de validité de la monnaie :

  • Permanente ?
  • Fonte via un poinçonnage (dont les modalités resteraient à définir).

(Sachant qu’en mettant en place une fonte, elle contribuerait notamment au fonctionnement de l’association).

  1. Retour des participants sur les statuts du Stuck

Souhait de rédiger les statuts de notre association de façon plus simple, plus facile à comprendre

Réflexion sur le fonctionnement de notre future association (différente et moins complexe que celui du Stuck) :

  • Sous forme notamment de différents collèges dont les réprésentants élus (leur nombre reste à définir mais souhait d’au moins deux représentants/ souhait de respect de la parité (un homme/une femme)) constituerait le « bureau des collèges »
  • Il a été évoqué la possibilité de créer par la suite des comités de pilotage autonomes.

Souhait que les citoyens et notamment les membres se responsabilisent.

La discussion reste ouverte mais souhait d’un fonctionnement participatif/démocratique où chacun peut faire émerger des initiatives.

Pour la prochaine réunion :

  • Certain-e-s vont travailler sur la rédaction de la Charte.
  • Une proposition des statuts de la future association va être mise en ligne afin que chacun puisse participer et donner son avis (notamment sur le fonctionnement de l’association).

=> Il est ainsi convenu que chacun participe en amont des réunions (réflexion/rédaction) dans le but d’échanger sur des bases un peu plus concrètes, permettant une réelle avancée de notre projet.

 

L’agriculture d’hier et d’aujourd’hui

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑