Recherche

Monnaie Locale Complémentaire du Pays Marennes-Oléron

Donner du sens à nos échanges

Catégorie

Non classé

Assemblée Générale Constitutive

 

Notre projet se construit petit à petit. La prochaine étape sera la constitution de l’association qui gèrera la monnaie locale.
Pour cela nous vous donnons tous RDV le Jeudi 16 février au Foyer Louis Colin à Dolus, afin de constituer une association  du nom de CERES – Concertation Écologique rythmé par l’Economie Solidaire.  Lors de cette réunion, il sera présenté l’objet de l’association, la charte et ses statuts. Cette réunion est ouverte à ceux qui souhaitent s’investir dans ce projet pour consommer et dynamiser l’économie locale.
Rendez-vous jeudi 16 février à 18h30 au Foyer Louis Colin (derrière la mairie) à Dolus.
Ordre du jour:
– présentation de l’association et de son objet,
– présentation du nom de l’association et de son siège social,
– présentation des statuts de l’association,
– adoption des statuts,
– élection des membres dirigeants,
– pouvoirs en vue des formalités de déclaration et de publication de l’association,
– fixation du taux des cotisations,
– questions diverses.

Compte rendu de réunion

Compte rendu des 23 novembre et 8 décembre 2016

Rappel de là où nous en sommes :

=> La Charte est rédigée et a été acceptée par tous
=> Les statuts de notre future association sont finalisés et devront confirmés lors de la prochaine réunion par les quatre membres fondateurs.

Le 23 novembre 2016 :

Rencontre avec Adrien Chaudot (Economiste)

Discussion : prise de conscience/existence des 2 grands objectifs de la MLCC :

1- révolutionner l’économie (l’intérêt est qu’un maximum de personnes utilise la monnaie).

2- éthique et solidaire

Le premier objectif sous entend avoir un grand nombre de prestataires, pouvant notamment inclure la grande distribution.. Ce qui n’est pas vraiment l’issue envisagée par les fondateurs.

Questionnement sur la fonte de la monnaie :

– permet de faire circuler la monnaie voire d’obtenir un peu d’argent pour le fonctionnement de l’association mais aussi envisager de soutenir des projets solidaires et participatifs via la mise en place de micro-crédits (intérêt : pouvoir prêter directement de l’argent).

La possibilité de mise en place de micro-crédit via les bénéfices qui pourraient être engendrés, sera examinée par la suite, en fonction de l’évolution de la MLCC.

Le 8 décembre 2016 :

Confirmation du fait que l’objectif de notre monnaie sera éthique et solidaire.
Création d’une garantie pour les consommateurs/ d’un label local et solidaire sur notre territoire.

Souhait d’un projet « citoyen » dont la dynamique sera ascendante.

Concernant la fonte, on a émit la possibilité qu’il n’y en ait pas. L’argent devra circuler et pour cela il est envisagée une forte sensibilisation plutôt qu’une fonte qui pourrait être contraignante pour les adhérents.
Peut-être à envisager par la suite, fonte sur un an ? Dans ce cas, la procédure devra être simplifiée.

Certaines caractéristiques de la monnaie ont été envisagées :

– Définition des coupures, billets de : 1 ; 2 ; 5 ; 10 ; 20 ; (50 peut être à créer par la suite..)

– Illustrations selon les 3 grandes thématique définis au sein de la Charte ; exemples :
=> les billets de 1 et 10 pourraient se référer à la thématique « Citoyen » : illustrations du travail en équipe/deux personnes portant un boyard ; illustrations de mains dans la mains ; …
=> les billets de 2 et 20 pourraient se référer à la thématique « Culturel » : illustrations de sites emblématiques du territoire.

=> les billets de 5 et 50 pourraient se référer à la thématique « Patrimoine naturel » avec illustrations de paysages/faune et flore emblématique du territoire.

Pour la prochaine réunion :

– Se mettre d’accord sur la fonte

– Concernant la monnaie, confirmer les caractéristiques envisagées et réflexion sur les points non abordés (taille de la monnaie, couleur(s), prévention contre la fraude, fond de réserve,…)

Novembre … le mois de ESS

C’est plus de 2000 événements organisés lors du mois de l’Economie Sociale et Solidaire en France. Le mois de novembre est depuis 7 ans un temps fort de solidarité et de rassemblement.

Il poursuit trois objectifs :

  1. Promouvoir l’ESS auprès du grand public;
  2. Renforcer le sentiment d’appartenance des acteurs de l’ESS
  3. Accroître la visibilité de l’ESS auprès des institutions et des décideurs

Au programme : conférences, ciné débats, ateliers, colloques, manifestation de sensibilisation … sur les thèmes de l’ESS comme l’achat responsable ou l’épargne solidaire.

http://www.lemois-ess.org/accueil-decouverte/p2.html

L’agriculture d’hier et d’aujourd’hui

Compte Rendu réunion de travail du 9 Mars 2016

1) Pertinence ou non de créer dès maintenant l’association qui gèrera la monnaie

Créer une association dès maintenant permettrait :         

         – de poser les bases/un cadre juridique

        – de se compter/ d’avoir des adhérents (notamment des cotisations)

        – d’élargir le cercle de participants, qui apparaît pour certains aujourd’hui un peu restreint.

Attendre un peu pour la création de l’association permettrait :

         – de réfléchir ensemble sur la définition de valeurs communes, fondements de l’association (Charte pouvant être évolutive).

=> Idée d’envisager la mise en place d’une association « de préparation à la création d’une monnaie locale » => Idée reçue avec enthousiasme par les participants (et permettrait notamment à la future association d’avoir plusieurs objets).

=> Se renseigner sur le fonctionnement des associations (loi 1901) porteuses d’une monnaie locale. Etudier notamment leurs statuts.

2) Les valeurs de la Charte => Pourquoi (a)? Comment (b)? Pour Qui (c)?

  1. Pourquoi ?

– Participation au développement de systèmes « complémentaires »/ d’une économie alternative.

– Création d’une société de partages /soutien à l’Agriculture locale.        

– Doit servir aux échanges locaux.        

Permettre de complémenter l’€uro    

– Prise de conscience / interdiction des paradis fiscaux.        

– Favoriser un vivre ensemble au sein du territoire (Pays Marennes-Oléron) = création d’un lien social/ rapprochement de personnes différentes ayant pourtant certaines valeurs communes/ « chacun peut y trouver son compte ».        

– Responsabiliser les comportements/ Faire comprendre /Informer sur les lacunes du système économique actuel.        

–  Responsabiliser la population locale sur les fonctionnements alternatifs.         

– Promouvoir l’agriculture extensive, respectueuse de la nature (exemple : limiter au maximum les produits phytosanitaires).        

– Création de mécanisme de solidarité (coopération).        

– Faire de la monnaie un moyen et non une fin (reconsidérer l’argent dans les systèmes d’échanges/donner un sens/ devenir acteur de ses consommations (= investissement choisi)).

– Lutter contre l’évasion fiscale/ éviter les fuites de richesse.        

– Education aux échanges équitables (notamment via le milieu scolaire).        

– Soutien à la lutte contre le réchauffement climatique (réduction empreinte carbone).

– Production/vente et consommation de « qualité » (terme à définir).        

– Préserver les ressources naturelles.        

– Permettre aux citoyens de reconnaître les produits locaux = information sur la traçabilité.

– Souhait de rompre avec les modes de production et de consommation actuels.

– Faire renaitre une vraie solidarité sociale (lien).        

– Participer à la sauvegarde de l’environnement en s’assurant ou en définissant « a priori » la nature au sein des échanges.        

– avoir un regard plus approfondi sur la production et l’économie locale.        

– Proposer autre chose pour nos enfants (« Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants »).        

– Stimuler l’économie et les échanges respectueux entre la Nature et l’Homme.

– Pour valoriser le patrimoine (via un tourisme responsable/soutenable).

-Partage des biens communs

– Outil de promotion des initiatives locales

 

  1. b) Comment ?

– Via une sensibilisation des citoyens.        

– La monnaie locale sera un « outil pour… »        

– En favorisant les circuits courts.        

– En soutenant l’agriculture de proximité et (peut-être aussi) la production industrielle locale.

– Encourager l’utilité de cette monnaie au sein des lieux culturels et collectifs.        

– Laisser la possibilité à cette monnaie de se développer (garder des moyens d’évolution afin de s’adapter au contexte).        

–  Par l’investissement durable des communes.        

– En favorisant l’artisanat manuel et notamment ancien.        

– Intégrer les secteurs marchands et associatifs.        

– Par le biais d’une monnaie réelle (non numérique) afin que les solistes puissent se réapproprier la monnaie/que les échanges ne puissent pas être contrôlés virtuellement.

– En instituant une « certification gratuite » : gage de qualité et de respect des valeurs de la Charte.        

– Fonctionnement du système : avec des collèges (= permet le dialogue et le « vivre ensemble »).

-Une place forte (lieu d’utilisation)

– Accompagner les habitants et commerçants à « faire mieux » en étant notamment attentif aux circuits de vie des produits.        

– Favoriser le commerce (local, circuits courts, bio, éthique, petits commerces…) et les entreprises les moins polluantes.        

– Permettre le lien social notamment en aidant à l’accès à la culture et aux loisirs voire en trouvant des possibilités d’équivalence SEL.        

– En apportant une plus value par rapport à l’euro (exemple : réduction de 5% chez le commerçant).

 

  1. c) Pour qui ?

– L’initiative doit être rester citoyenne et les actions doivent être portées par les citoyens et non les collectivités (attention à la réappropriation politique).      

– Pour tout le monde (importance de la sensibilisation et de la création d’outils !) :  

– Les habitants,commerçants et entreprises du pays Marennes-Oléron (que chacun puisse s’approprier la monnaie).        

– Pour les touristes (leur permettant de découvrir les produits locaux ainsi que les artisans et entreprises adhérants aux valeurs de la charte).     

Sujets connexes énoncés :         

– Souhait d’une « remunicipalisation » de l’eau.        

– Le choix des partenaires vis-à-vis du respect de certaines conditions pour obtenir un agrément (à définir par la suite).        

Re-contacter le SEL du Château d’Oléron (idée évoquée de créer une monnaie pour compléter un SEL et ainsi y associer les entreprises).        

– Question : inscription de l’association au sein du mouvement « Colibris » ? (Mouvement non connu de tou-te-s, souhait de s’informer pour débattre de cette question lors de la prochaine réunion).

A L’AFFICHE

« DEMAIN » voici le titre d’un film à ne manquer sous aucun prétexte

http://www.local-oleron-marennes.fr

liens vers le site du film qui nous présente des solutions :

http://www.demain-lefilm.com

 

Parlons d’1 autre argent

Soirée débat organisée le vendredi 11 décembre 2015 au bar associatif de Marennes « LA BIGAILLE » : Parlons d’1 autre argent.

Au programme :

Le club d’investisseurs : CIGALES

Les monnaies locales de saintes le « BEUNEZE » ainsi que la projet du pays Marennes-Oléron

Projection vidéo sur les monnaies locales.

Suivi d’un word café

Venez nombreux et nombreuses.

affiche monaie

Une graine citoyenne

Ce blog a pour première vocation de rassembler et d’informer les personnes ayant l’envie de participer à une démarche citoyenne au travers de la création d’une Monnaie Locale Complémentaire dans notre bassin de vie qu’est le Pays Marennes-Oléron.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑