Recherche

Monnaie Locale Complémentaire du Pays Marennes-Oléron

Donner du sens à nos échanges

CR du 24 Mars 2016

1) Tour de table 
  • Contact pris avec l’université du temps libre pour présenter une conférence sur la monnaie locale. Nous attendrons d’avoir créer l’association et d’avoir établi la charte avant de répondre à la demande de Mr Laffond. 
  • Réunion à MO-TV pour la création d’un tier-lieu sur le pays Marennes-Oléron
  • Retour sur un mail d’une personne qui ne désire plus nous accompagner dans la démarche de la création de l’association. Pourquoi comment ? Questionnement sur notre organisation.
  • Mise en place de document commun afin de travailler à distance FRAMASOFT (cercle fermé pour l’écriture, puis ouvert au commentaire pour tous)  
2) L’association
  • Travaux sur les statuts de l’association qui gérera la future monnaie, présentation durant la prochaine réunion du mécanisme de l’associations. 
  • Réflexion sur l’objet et le but de l’association en rapport avec nos valeurs. 
  • Liste des classes et descriptif de la classe 16 : Produit de l’Imprimerie : https://bases-marques.inpi.fr/Typo3_INPI_Marques/listeClasseNice?numClasse=16&all=false 
  • Nom qui sera donné à la monnaie : Le Boyard ?

    Rappel de la définition de ce mot : brancard constitué de deux grands bouts de bois, permettant de transporter les mannes d’huîtres. (cf. http://www.huitresmarennesoleron.info/glossaire.html) ou « sorte de civière en bois se composant d’un plateau muni de deux brancards à chaque extrémité, utilisée par deux personnes pour transporter des charges dans des endroits où il serait impossible de faire rouler une brouette. On pouvait ainsi transporter (« boyarder ») 3 ou 4 mannes d’huîtres » (cf. http://forum17.pagesperso-orange.fr/page7.htm).
    Attention, ce mot désigne également l’aristocratie des pays orthodoxes non grecs d’Europe de l’Est.

  • Discussion autour de la traçabilité des ressources (ex. des huitres) :

    – Certains estiment que des concessions peuvent être effectuées concernant l’origine non locale des produits. Dans ce cas, il serait utile d’indiquer/d’afficher la provenance.

    – D’autres estiment que l’intérêt d’une monnaie locale est justement de privilégier les producteurs de produits locaux.

    => Cette question sera débattue par la suite lorsque l’on évoquera les « agréments et leurs suivis ».

3) Nos valeurs 
– Tour de table des personnes qui viennent de nous rejoindre afin de compléter nos valeurs

Jean-Marc : – Souhait d’organiser un réseau qui privilégie le commerce, la culture ainsi que l’agriculture locale.

– Souhait d’accorder un(des) avantage(s)/bénéfice(s) à ceux qui utilisent la ML.

Remarque concernant les difficultés historiques de l’Agriculture sur l’île d’Oléron du fait notamment des primes d’arrachage.

=> Rappel que le territoire concerné par cette future monnaie locale : Le bassin Marennes-Oléron.

Delphine : – Souhait d’un soutien à la production locale/biologique/« responsable ».

– Souhait de travailler avec les gens/tisser du lien/valoriser les conditions de travail.

Pour la prochaine rencontre :

Prochaine réunion : Mercredi 6 Avril à 20h Foyer Louis Colin à Dolus d’Oléron

Regarder les statuts de l’association « Le Stück », porteuse d’une monnaie locale à Strasbourg.
=> Liens vers les textes fondateurs de l’association : http://www.lestuck.eu/le-stuck-2/documents-fondateurs/

=> Se renseigner sur la SAS « LUMO » (conseil en investissements participatifs), située à la Rochelle : https://www.lumo-france.com/lumo/notre-metier

Ne pas hésiter à venir avec des propositions de noms pour la monnaie si « Le Boyard » n’est pas possible.

Publicités

Compte Rendu réunion de travail du 9 Mars 2016

1) Pertinence ou non de créer dès maintenant l’association qui gèrera la monnaie

Créer une association dès maintenant permettrait :         

         – de poser les bases/un cadre juridique

        – de se compter/ d’avoir des adhérents (notamment des cotisations)

        – d’élargir le cercle de participants, qui apparaît pour certains aujourd’hui un peu restreint.

Attendre un peu pour la création de l’association permettrait :

         – de réfléchir ensemble sur la définition de valeurs communes, fondements de l’association (Charte pouvant être évolutive).

=> Idée d’envisager la mise en place d’une association « de préparation à la création d’une monnaie locale » => Idée reçue avec enthousiasme par les participants (et permettrait notamment à la future association d’avoir plusieurs objets).

=> Se renseigner sur le fonctionnement des associations (loi 1901) porteuses d’une monnaie locale. Etudier notamment leurs statuts.

2) Les valeurs de la Charte => Pourquoi (a)? Comment (b)? Pour Qui (c)?

  1. Pourquoi ?

– Participation au développement de systèmes « complémentaires »/ d’une économie alternative.

– Création d’une société de partages /soutien à l’Agriculture locale.        

– Doit servir aux échanges locaux.        

Permettre de complémenter l’€uro    

– Prise de conscience / interdiction des paradis fiscaux.        

– Favoriser un vivre ensemble au sein du territoire (Pays Marennes-Oléron) = création d’un lien social/ rapprochement de personnes différentes ayant pourtant certaines valeurs communes/ « chacun peut y trouver son compte ».        

– Responsabiliser les comportements/ Faire comprendre /Informer sur les lacunes du système économique actuel.        

–  Responsabiliser la population locale sur les fonctionnements alternatifs.         

– Promouvoir l’agriculture extensive, respectueuse de la nature (exemple : limiter au maximum les produits phytosanitaires).        

– Création de mécanisme de solidarité (coopération).        

– Faire de la monnaie un moyen et non une fin (reconsidérer l’argent dans les systèmes d’échanges/donner un sens/ devenir acteur de ses consommations (= investissement choisi)).

– Lutter contre l’évasion fiscale/ éviter les fuites de richesse.        

– Education aux échanges équitables (notamment via le milieu scolaire).        

– Soutien à la lutte contre le réchauffement climatique (réduction empreinte carbone).

– Production/vente et consommation de « qualité » (terme à définir).        

– Préserver les ressources naturelles.        

– Permettre aux citoyens de reconnaître les produits locaux = information sur la traçabilité.

– Souhait de rompre avec les modes de production et de consommation actuels.

– Faire renaitre une vraie solidarité sociale (lien).        

– Participer à la sauvegarde de l’environnement en s’assurant ou en définissant « a priori » la nature au sein des échanges.        

– avoir un regard plus approfondi sur la production et l’économie locale.        

– Proposer autre chose pour nos enfants (« Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants »).        

– Stimuler l’économie et les échanges respectueux entre la Nature et l’Homme.

– Pour valoriser le patrimoine (via un tourisme responsable/soutenable).

-Partage des biens communs

– Outil de promotion des initiatives locales

 

  1. b) Comment ?

– Via une sensibilisation des citoyens.        

– La monnaie locale sera un « outil pour… »        

– En favorisant les circuits courts.        

– En soutenant l’agriculture de proximité et (peut-être aussi) la production industrielle locale.

– Encourager l’utilité de cette monnaie au sein des lieux culturels et collectifs.        

– Laisser la possibilité à cette monnaie de se développer (garder des moyens d’évolution afin de s’adapter au contexte).        

–  Par l’investissement durable des communes.        

– En favorisant l’artisanat manuel et notamment ancien.        

– Intégrer les secteurs marchands et associatifs.        

– Par le biais d’une monnaie réelle (non numérique) afin que les solistes puissent se réapproprier la monnaie/que les échanges ne puissent pas être contrôlés virtuellement.

– En instituant une « certification gratuite » : gage de qualité et de respect des valeurs de la Charte.        

– Fonctionnement du système : avec des collèges (= permet le dialogue et le « vivre ensemble »).

-Une place forte (lieu d’utilisation)

– Accompagner les habitants et commerçants à « faire mieux » en étant notamment attentif aux circuits de vie des produits.        

– Favoriser le commerce (local, circuits courts, bio, éthique, petits commerces…) et les entreprises les moins polluantes.        

– Permettre le lien social notamment en aidant à l’accès à la culture et aux loisirs voire en trouvant des possibilités d’équivalence SEL.        

– En apportant une plus value par rapport à l’euro (exemple : réduction de 5% chez le commerçant).

 

  1. c) Pour qui ?

– L’initiative doit être rester citoyenne et les actions doivent être portées par les citoyens et non les collectivités (attention à la réappropriation politique).      

– Pour tout le monde (importance de la sensibilisation et de la création d’outils !) :  

– Les habitants,commerçants et entreprises du pays Marennes-Oléron (que chacun puisse s’approprier la monnaie).        

– Pour les touristes (leur permettant de découvrir les produits locaux ainsi que les artisans et entreprises adhérants aux valeurs de la charte).     

Sujets connexes énoncés :         

– Souhait d’une « remunicipalisation » de l’eau.        

– Le choix des partenaires vis-à-vis du respect de certaines conditions pour obtenir un agrément (à définir par la suite).        

Re-contacter le SEL du Château d’Oléron (idée évoquée de créer une monnaie pour compléter un SEL et ainsi y associer les entreprises).        

– Question : inscription de l’association au sein du mouvement « Colibris » ? (Mouvement non connu de tou-te-s, souhait de s’informer pour débattre de cette question lors de la prochaine réunion).

Tout comprendre en image

Voici une petite vidéo simple qui vous explique le pourquoi et le comment des monnaies locales. Merci  au galleco (monnaie locale de Rennes)

Galléco, une monnaie pour agir from Galléco on Vimeo.

CR de la réunion du 25 Février 2016

Bonjour à tous,

La réunion de travail qui s’est déroulée le Jeudi 25 Février s’est transformée en réunion d’information publique, victime de son succès suite à l’article paru dans le journal Sud-Ouest :http://www.sudouest.fr/2016/02/24/une-monnaie-locale-pour-oleron-2282538-1435.php 

C’est ainsi qu’une vingtaine de personnes, venues de tout le département, s’est retrouvée au Foyer Louis-Colin de Dolus. Nous avons fait un point sur l’avancement de notre projet en présentant les étapes nécessaires à la création d’une monnaie locale. Vous pouvez les retrouver sur le site internet de l’Association Internationale pour le Soutien aux Economies Sociétales : http://www.aises-fr.org/les-monnaies-complementaires/les-monnaies-locales-complementaires/guide-de-mise-en-oeuvre Nous avons également répondu à diverses questions telles que : A quoi sert une monnaie locale ? Comment s’organise t-elle ? Quels sont ses avantages dans une société telle que la notre ? Quelle pourrait être sa portée géographique ?

Nous noterons la présence de l’association du  » Système d’Echange Local  » de Rochefort : http://laclefdesel.fr , sans qui la construction d’une société en transition ne serait pas possible. Merci à Jean-Marc Junca, élu de la marie d’Aytré, pour sa participation aux échanges et pour son « intérêt » à l’égard de notre système de transition : http://www.aytre.fr/Citoyennete-solidarite. Un grand merci également au membre de l’association Attac : https://france.attac.org ainsi qu’à tous les commerçants et citoyens Oléronais ou non, présents ce soir là, désireux de s’informer pour mieux vivre.

Notre prochain rendez-vous a été fixé au  mercredi 9 Mars à Dolus Salle Louis Colin à 19h15. Lors de cette réunion nous travaillerons sur les valeurs qui nous animent afin de commencer à rédiger la Charte de notre futur monnaie locale.

A L’AFFICHE

« DEMAIN » voici le titre d’un film à ne manquer sous aucun prétexte

http://www.local-oleron-marennes.fr

liens vers le site du film qui nous présente des solutions :

http://www.demain-lefilm.com

 

Parlons d’1 autre argent

Soirée débat organisée le vendredi 11 décembre 2015 au bar associatif de Marennes « LA BIGAILLE » : Parlons d’1 autre argent.

Au programme :

Le club d’investisseurs : CIGALES

Les monnaies locales de saintes le « BEUNEZE » ainsi que la projet du pays Marennes-Oléron

Projection vidéo sur les monnaies locales.

Suivi d’un word café

Venez nombreux et nombreuses.

affiche monaie

Référencement de notre monnaie citoyenne Oléronaise

Notre projet viens d’être référencé sur le site internet des Monnaies Locales Complémentaires de France

Par ici : http://monnaie-locale-complementaire.net/boyard/

L’idée fait son chemin

Belle surprise ce matin dans nos kiosques la monnaie locale fait la « UNE » du Littoral.
Lors d’une réunion de la Communauté de communes de l’île d’Oléron Mr Benoit GENDRE, maire de la commune de Dolus, a évoqué la possibilité que sa commune pourrait être une zone d’expérimentation pour l’implantation d’une future monnaie citoyenne.
Nous vous partageons l’article
Bonne Lecture

12118870_10206610095363350_8744631208904757779_n

Rencontre « Les Collectivités et les MLC »

Jeudi 15 Octobre Aura lieu au SOLILAB de Nantes

Une petite délégation Oléronaise y sera 

Quels sont les enjeux pour le territoire ? Quel(s) rôle(s) les collectivités locales peuvent jouer dans leur soutien, développement et ancrage territorial ? Comment favoriser la diffusion et l’appropriation de ces monnaies par les citoyens et les acteurs économiques du territoire ?

 

Pour en savoir + 
http://rtes.fr/IMG/pdf/programme_Nantes.pdf

programme_Nantes-1.jpg

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑